Euskallahan 2017 – 1ère édition

PAR DANS Tournois, Vie du club, Youltima AUCUN COMMENTAIRE

En ce vendredi 2 juin, le commando russe des Youltimas (le KGB : Kadoc, Gamin et Bacchus) prend la route du pays basque pour un tournoi herbe et sable : le Euskallahan !

Sur la route, une pause s’impose et en se garant sur le parking à côté d’un minibus, on y découvre l’équipe des BTR ! Le temps de faire une bise (et accessoirement de démonter une fenêtre…) et de faire une photo et il est temps pour tout ce petit monde de reprendre la route. Arrivés vers 23h, des Euskadisks frigorifiés nous accueille, on retrouve Vinz et Gonzo qui nous avaient prêté main forte en N3 mais aussi plein de visages connus des différentes équipes du sud. Petite soirée très tranquille et on va vite se coucher pour être en forme le lendemain.

N’étant pas assez nombreux pour former une équipe, nous formerons un pick-up baptisé Youltigore Disko. L’effectif est beau : Thomas et Janire, un allemand et une espagnole des Diskolaris, Vinz et Gonzo de Tarbes avec un petit jeune formé dans leur club, Poney (actuellement chez les BTR), Nicacho des Dahultimates et Judes des Frisbeurs. Adri et Romain des Euskadisks viendront ponctuellement nous prêter main forte.

Nous attaquons le premier match avec un effectif incomplet, sous la pluie face à une très belle équipe des Discolaris. On a un peu de mal à se trouver et en face ça joue très bien. On prend une petite correction mais dans un super état d’esprit.

Pour le deuxième match, Poney a pris le temps de nous faire un bon topo (en anglais, c’est un tournoi internationnal!). Nous repartons surmotivé et au complet dès le début du match cette fois ! Face aux BTR, nous réalisons un grand match, nous nous trouvons facilement et eux font de petites erreurs. Première victoire pour les Youltigore Disko

Troisième match face aux cubs, ça va être physique ! Le match est ultra serré, ça se dispute sur chaque point et on les tient jusquà 6-6 mais nous avons baissé d’intensité et ils en profitent pour remporter le match. Victoire amplement mérité et match très agréable, comme toujours face aux palois.

Le dernier match de la journée nous oppose aux Disktintos, l’autre équipe espagnole du tournoi. Face à une équipe débutante, nous restons sérieux et respectueux. Au final une large victoire mais une ambiance très agréable jusqu’à la fin.

La météo pluvieuse nous fait d’autant plus apprécier la douche chaude ! Une beer race et un ninja géant plus tard, nous repartons au camping. La soirée est super agréable, nous mangeons une belle assiette basque et découvrons nos équipes pour le lendemain. Kadoc n’est pas dans la même poule que Gamin et Bacchus. Ces derniers devront s’affronter sur le sable. La fatigue aidant, nous nous couchons tôt mais avec le sourire.

La météo est toujours aussi charmante le lendemain (note aux lecteurs : le rédacteur est breton). Nous entamons le hat de bonne heure et de bonne humeur. Les joueurs font plus ample connaissance avec les membres de leurs équipes respectives et apprennent rapidement les postes et points forts de chacun.

Les matchs s’enchaînent et le duel fratricide arrive, le choc : Bacchus Vs Gamin. Au final, ils joueront beaucoup en décalé et ne feront aucune opposition directe lors d’un point. C’est l’équipe de Gamin qui l’emporte !

Le temps du bilan arrive, tous les joueurs sont heureux du week-end qui s’achève. Le samedi, les Diskolaris de Bilbao ont remporté le tournoi devant le Pickup Zierzo/33tours/RFO. Les locaux d’Euskadisk complètent le podium grâce à leur victoire contre les Ours du Club Ultimate Béarn. A noter que Bilbao remporte également le trophée du fair-play. Grand chelem pour eux ! Le dimanche, le hat est particulièrement équilibré avec au moins trois matchs à l’universe point dans une poule et trois premier ex-æquo dans la seconde ! L’équipe de Gamin est l’une de ces trois équipes mais termine troisième au goal average. C’est au final l’équipe Cenitz qui remporte le tournoi sur sable et l’équipe d’Ilbarritz (où est présent Kadoc) remporte le fair-play.

C’est donc très heureux (Gamin avec deux fois plus de victoires que ses camarades, Kadoc avec un trophée du fair play et Bacchus parce qu’il est toujours content de jouer!) que l’on regagne l’Aveyron.

Et en anglais maintenant

On Friday, June 2, the Russian commando of the Youltimas (the KGB: Kadoc, Gamin and Bacchus) headed for the Basque country for a tournament on grass and sand: the Euskallahan!

On the way, a break was required and while parking next to a minibus, we encountered the BTR team! (Toulouse).

Just enough time to kiss (incidentally dismantle a window …) and take a photo before everybody must be on his way again. We eventually arrived around 11pm and frozen players from Euskadisks gave us a warm (haha) welcome. We met again with Vinz and Gonzo who had helped us in N3 but also lots of familiar faces from various teams in the south. We enjoyed a very quiet evening and quickly went to bed to be in tip-top shape the next day.

We did not have enough members to form a team, so we formed a pickup called Youltigore Disko. Thomas and Janire, a German and a Spanish Diskolaris, Vinz and Gonzo from Tarbes with a young boy trained in their club, Pony (now BTR), Nicacho from the Dahultimates and Judes from Frisbeurs. Adri and Romain from the Euskadisks would lend us a hand from time to time.

We started the first match with an incomplete squad, in the rain against the very friendly Discolaris. We had a little trouble finding our marks and Discolaris played very well. True we were defeated, but the state of mind was fantastic.

For the second game, Poney took the time to give us a good motivational speech (in English, it is an international tournament!). We were an overmotivated AND complete team at the start of the tournament this time! We played a great match against BTR, players found each other easily and BTR made small mistakes. First victory for Youltigore Disko!

Third match against the Cubs, bound to get physical! The game was very tight, each point was fought and we held up to 6-6 but we lowered intensity and they took advantage to win the game. A widely deserved victory and a very nice game, as usual when facing Pau.

The last game of the day was against the Disktintos, the other Spanish team of the tournament. Facing a beginner team, we remained serious and respectful. Eventually a big victory for us but also a very pleasant atmosphere until the end.

The rainy weather made us enjoy the hot shower even more! A beer race and a giant ninja later, we went back to the campsite. The evening was super nice, we ate a beautiful Basque plate and discovered our teams for the next day. Kadoc was not in the same pool as Gamin and Bacchus. The latter will have to compete on the sand. Exhausted but happy, we went to bed early.

The weather was still quite charming the next day (note to readers: the editor comes from Brittany). We started the hat early and in a lively mood. Players got to know each other better and learnt their positions and strengths.

One game led to another and in the end came the moment everybody had been dreading… The fratricidal duel, the great shock: Bacchus Vs Gamin. At the end of the day they played a lot in shifted positions and didn’t make any direct opposition on a point. Gamin’s team won!

All good things come to an end. Each player got quite a thrill with their weekend. On Saturday, the Diskolaris of Bilbao won the tournament againt the Pickup Zierzo / 33tours / RFO. Locals from Euskadisk completed the podium thanks to their victory against the Bears of the Club Ultimate Béarn. Bilbao also won the Fair Play trophy. Grand Slam for them! On Sunday, the hat was particularly balanced with at least three games at the universe point in a pool and three first ex-aequo in the second! Gamin’s team was one of these three teams but finished third in goal average. In the end, Cenitz team won the sand tournament and Ilbarritz team (where Kadoc was present) won the fair play.

Needless to say, we went back to Aveyron absolutely delighted (Gamin with twice as many victories as his buddies, Kadoc with a trophy of fair play and Bacchus because he is always happy to play!)

Alors, qu'en pensez-vous ?