Outdoor D3 – Antibes – saison 2016/2017 – Phase retour

PAR DANS Résultats, Vie du club, Youltima 2 COMMENTAIRES

Youltima, l’équipe qui perd gagne !

La seconde manche du championnat de Nationale 3 s’est déroulée lors du weekend du 20-21 mai. Suite à une première manche à vide de victoire, les ruthénois partent pour le soleil azuréen d’Antibes clôturer cette saison officielle d’ultimate frisbee.

Vu le long périple qui nous attend, les 9 Youltimas (Bacchus, Bubu, Biloute, Captain, Gamin, Kadoc, Pompom et Ribrok) sont partis dès le vendredi soir. Après 2h30 de discussions stratégiques, mise en place tactique, apprentissage technique, nous arrivons à notre étape de la nuit à Aix en Provence ; et Biloute a évolué en Biloutin !

Commence alors le volet belote de cette aventure, qui donna naissance à la fameuse paire Trémouille-Coubisou, maître de l’atout. C’est alors au détour d’une bière que 3 Tarbais nous ont rejoints : Gonzo, docteur Zinzin et Fran6, les piliers des Fris’Bigorre venus renforcer des Youltimas amoindris par l’absence de Bobal, Gringo et Tata Suzanne. Une soirée sympa à laquelle il fallut mettre un terme pour partir le lendemain pour la compétition à Antibes.

Samedi : fin de la phase championnat

Premier match sous le soleil niçois face aux Dahultimate, première passe et premier callahan pour les dahuts… On retrouve (trop) vite nos mauvaises habitudes et une nouvelle défaite se fait jour. Pas réveillés les Youtilgore ? 13-6 au final pour les montagnards alpins.

Dernier match de poule face aux Fumble avec leur équipe rajeunie. Une bonne opposition, une première mi-temps plus serrée que jamais, mais nous craquons sur la fin avec notamment un callahan. C’est notre 7ème et dernière défaite : 12-6 face aux jeunes stéphanois.

La journée et la phase de championnat s’achèvent, le bilan est dur : 7 matches pour autant de défaites. Reste qu’avec ce format de compétition, il faut tout miser sur la phase finale du lendemain, où les 4 derniers jouent des demi-finales et finale pour établir le classement définitif (le 5eme est opposé au 8ème de la phase de poule, le 6ème au 7ème, les 2 gagnants sont maintenus, les 2 perdants relégués).

Nous partons la tête basse vers l’auberge de jeunesse qui nous accueille ce soir. Et là, grande chambre, vue sur la mer, soleil et plage, décor de carte postale. Illico, direction la plage et un petit bain qui fait du bien, les Youltimas se ressourcent !

Retour à l’auberge pour un combo apéros-repas-belote typiquement sudistes. Une soirée qui remet du baume au cœur avant d’affronter la terrible journée du dimanche.

Dimanche : play-off et play-down

Réveil en fanfare, auto gestion du petit déjeuner, un dernier coup d’œil sur la baie, la mer, les plages et les sommets alpins enneigés en fond, et nous sommes de retour sur le terrain.

La fameuse demi-finale à ne pas perdre se joue face à nos voisins Lez’heraultimates de Montpellier. Match intense, on s’accroche sur chaque défense, chaque joueur se donne à fond, on est sérieux sans se stresser. La mi-temps arrive, nous sommes en tête. Le match reprend, les points sont toujours aussi disputés. On ne lâche rien en seconde mi-temps, à part un callahan. Le cap arrive, nous sommes devant et finissons par remporter notre premier match de la compétition, mais surtout le match du maintien. L’objectif du club est atteint, une grosse joie nous envahie.

Reste un match celui pour la 5ème place. Nous avons à cœur de bien terminer notre tournoi à présent que nous sommes maintenus, et notre adversaire n’est autre que nos hôtes de ce WE, les Ziggles de Nice. Forts du match précédent, nous rentrons dans le match à fond et prenons le score. Les jambes sont lourdes suite aux efforts de ce matin, et nous avons toutes les peines du monde à garder cette avance durant le match. La rencontre est disputée, le rythme baisse un peu avec l’effet conjugué de la chaleur et de tous les matchs déjà joués, mais nous gardons notre avance au score, on ne concède pas de callahan cette fois-ci et seconde victoire 11-6 et meilleure performance de Youltima en championnat avec cette 5eme place !

La douche, repos, repas, on regarde la finale qui voit les Tourne Disc de Clermont-Ferrand décrocher la montée en N2. Il est déjà temps de dire au revoir à nos amis bigourdans (Fran6, machete-docteur zinzin et Gonzo) qui rejoignent leurs habitats naturels. Merci à vous, ce fût une put**n de bonnes aventures que cette phase de championnat, que du plaisir malgré les difficultés, on remet ça quand vous voulez !

Nous nous attardons un peu, patientant jusqu’à la remise des prix, trophée de champion pour les clermontois, bravo à eux, et trophée de l’esprit du jeu pour… les Youltimas !!! La cerise sur le gâteau, nos adversaires nous offrent le trophée qui récompense l’esprit d’équipe et du jeu propre à ce sport. La journée est bien remplie, chargée d’émotion, notamment pour notre capitaine historique qui lorgne sur ce trophée depuis tant d’années (on avait fini second l’an dernier !)

Une fois toutes ces émotions digérées, il est temps de prendre le chemin du retour. Les jambes lourdes, l’esprit léger, le cœur rempli de tous ces instants, et les mains pleines d’atouts (enfin, surtout celle de Bacchus) car nous finissons le WE comme commencé, par des parties endiablées de belote. Nous nous arrêtons en chemin faire un coucou à un ancien Youltiti Géraud, notre ami à qui nous souhaitons le meilleur.

Que de souvenirs en si peu de temps, belote, callahan, belle vue, plage, trophée, maintien, un gros fourretout qui résume bien l’esprit Youltima, parfois on perd, mais de toute façon toujours on y gagne !

Youti-qui? Youlti-quoi? Youlti-Goooooooooore !!!

En conclusion une petite vidéo : merci Poussin ;-)

2 Comments

  1. Kadoc |

    C’est tout nous ! Un gros n’importe quoi mais avec tellement de bonne humeur !

    Répondre
  2. Poussin |

    Félicitations les youltimas !!!❤!
    L’an prochain on joue la montée

    Répondre

Alors, qu'en pensez-vous ?