Youltima – Champion Méditerranée DR1 – Outdoor

PAR DANS Résultats, Vie du club, Youltima 2 COMMENTAIRES

Compte rendu de la phase retour du championnat Outdoor 2014 en Division Régionale – Open

Après une 1ère place à la phase aller à Pau, nous avons l’honneur de recevoir les équipes de la poule haute, mais aussi les équipes de la poule basse. C’est donc l’occasion de rassembler plus de 100 joueurs et joueuses d’ultimate sur les pelouses verdoyantes, fraichement tondues et tracées du Trauc.

Suite à la réussite de l’aller, nous avions à cœur de réitérer la performance, tant au niveau de l’esprit que du jeu. A ce challenge s’ajoutait l’organisation pratique d’une phase « à la maison » ; fort de l’expérience de l’an dernier, celle de cette année a été préparée en confiance avec Maitre Sylvère à la baguette : la com’ bat des records de nombre d’affiches posées et de montant de sponsoring, la logistique est on ne peut plus rôdée et équipée cette fois d’un camion avec marche arrière, la buvette mise sur une formule efficace sandwich/salade/fruits/boisson + café à volonté qui se révèlera être le point fort du week end. Les bénévoles ont déjà été remerciés plusieurs fois, donc j’en remets une couche parce qu’ils le méritent : merci Paulettes !

Au niveau météo, l’an dernier ayant été catastrophique (neige et températures frigorifiques tout au long du week-end, nous partions confiants : il n’est pas possible que ce soit pire !) Météo France nous confirme une belle journée pour Samedi – c’est déjà ça – avec des risques de précipitations en fin d’après midi – bof bof – et un Dimanche sous la pluie et le vent assorti d’une baisse des températures – bon ben… on remet ça –

Le matin, on débute à 8h ; malgré une chaine restée fermée et quelques barnums délabrés, tout se passe dans la bonne humeur et les délais. On est prêt à accueillir les équipes qui commencent d’ailleurs à arriver.

Notre premier match se passe sous le soleil (la couleur rose fluo des écrevisses de service en attestera). Nous partageons une tranche de galette avec les disco’ qui nous offrent une opposition physique grâce à de jeunes recrues rapides. Nos entrainements réguliers portent leurs fruits car nous menons assez rapidement et terminons la rencontre avec une avance confortable : 15 – 7.

La ronde s’achève sur un discours d’une phrase et demie du nouveau capitaine (j’avoue directement que je suis plus à l’aise à l’écrit qu’à l’oral ; mais j’ai bien progressé sur ce deuxième point ce week-end) et est suivie de l’élection des meilleurs joueurs adverses, proposée par Aurore, dite « la veille » depuis le dernier compte rendu. Ils gagnent chacun les faveurs (câlins, restons sages) des nos joueurs et joueuses célibataires : 1 de Nath, 2 d’Audrey, et 1 de Bacchus : la compèt’ de l’Amour est lancée ! Aurore, qui a raté sa vocation d’agent matrimonial, a préparé 3 boites pour les que tous les prétendants puissent y glisser leur 06 et leurs mots doux ou coquins à destination des 3 célibataires. Elles sont accessibles tout le week-end et seront dépouillées par les intéressés à la fin du championnat.

Les autres matchs se suivent et se ressemblent un peu. La pluie et le vent s’étant invités, il devient difficile de jouer proprement et les drops s’enchainent de part et d’autre. Les adversaires mettent en place des « cups » redoutables qui nous font douter face au vent. Mais les Youlti ne se laissent pas faire ! Nous mettons aussi notre défense de zone en place et redoublons de persévérance pour marquer face au vent les rares points qui feront la différence. Les 3 équipes présentent tout de même un jeu relativement propre, à base de passes entre handlers expérimentés, relayés par des pistons infatigables, et ponctués de longues qui parviennent à transpercer le vent. Nous gagnons de justesse les BTR 9 – 6, les Face B 13 – 10 et les Marsiens 13 – 10.

Toutes les équipes rencontrées ont fait preuve de fairplay au cours des parties ; il y a eu peu de contacts malgré le sol glissant, et la bonne humeur ambiante nous aurait presque fait oublier qu’on était trempés. Je note toutefois qu’il faudra travailler certains détails de règles afin de pouvoir appeler correctement les fautes et savoir d’où repartir après… :)

Mais ? ON EST CHAMPION ! Et notre note de fairplay est supérieure à 10 ! Quel du bonheur…

La remise de prix est intimiste. Toutes les équipes ayant de la route à faire, elles sont reparties au plus tôt. Après la photo qui s’achève en pyramide écroulée, Bobal mord le trophée. WTF ? Et oui, à la façon qu’il avait de se jeter sur le disque pendant les matchs, il m’avait bien semblé que ce carnivore invétéré s’imaginait que le disque était une entrecôte saignante ; malheureusement pour le trophée, celui ci est en forme de disque et, erreur suprême, de couleur ROUGE.

Il ne reste plus qu’à tout ranger (heureusement le soleil revient), et à se partager les restes de bouffe :)

Le club remercie les communes de Rodez et Onet qui nous ont prêté les terrains et le matériel pour organiser ce week-end, et plus particulièrement Jacques qui a préparé les terrains, ainsi que Tri12 qui nous a prêté ses barnums.

Je remercie les joueurs (même blessés) et supporters (nombreux et de qualité) d’avoir répondu présent malgré le temps notre super Captain’ Xav qui a rongé son frein tout le weekend !

Nous remercions tous le coach panda pour avoir su nous canaliser et nous porter sur la voie de la montée. Je propose qu’on lui fasse tous un câlin :D

Bonus !

Un super Reportage d’Eric Solignac (www.aveyronreportages.fr) : http://www.dailymotion.com/video/x1rvud6_ultimate-frisbee-26-27avril_sport?start=1

Quelques images… http://www.youltima.fr/portfolio/outdoor-rodez-2627-avril-2014

2 Comments

  1. Bobal |

    J’avoue : j’étais mort de faim tout le week-end ! Envie de jouer, envie de me faire plaisir, envie de gagner et envie de câlins (!) … Alors juste une petite marque de morsure dans le trophée, c’est pas cher payé.
    Un magnifique week-end, si ce n’est par le temps au moins par l’expérience humaine et sportive. Une aventure qui donne envie d’en vivre d’autres très rapidement !

    Merci au capitaine par intérim Papaco pour ce petit résumé fort sympathique

    Répondre
  2. Jean-Luc |

    Bon beh plus qu’à attendre les autres photos ….
    Attention les potos:
    Pas de photos,
    Pas de vin chaud!

    Répondre

Alors, qu'en pensez-vous ?